Accueil < Habitat < Habitation individuelle, Le Rouget

Maison individuelle au Rouget

Cliquer au centre de l'image pour lancer le diaporama

Petite maison individuelle

Petite habitation comprenant deux chambres, cette habitation résulte d’une commande privée à caractère social puisqu’il s’agit de rapprocher un parent âgé de la famille. Elle est l’expression d’une question récurrente dans l’architecture domestique. Il s’agit de produire les conditions d’une habitation agréable et qualitative à moindre coût.

La solution retenue consiste à optimiser les espaces intérieurs en les rendant le plus fluide possible pour réduire leur surface. Ainsi, les espaces intérieurs communiquent entre eux, en enfilade, selon un plan compact. Le paysage extérieur –un talweg, les vestiges d’une haie bocagère et des jardins potagers- est propulsé dans l’espace intérieur au travers de larges baies vitrées toute hauteur, parfois continues entre les pièces.

La façade se plie et génère, en alternance, des espaces extérieurs protégés et des alcôves intérieures permettant d’intégrer plan de travail et placards. De plain-pied, les espaces habités se prolongent à l’extérieur par une terrasse en bois, un stationnement couvert communiquant avec la cuisine et un abri jardin intégré à l’habitation.

Dans un registre moins savant, la maison convoque l’imaginaire du lieu en transposant des dispositifs spatiaux et constructifs issus des cabanes de jardins implantées dans les potagers proches. Par analogie, la volumétrie est simple, le plan carré, la toiture en bac acier mono-pente et le parement en bardage bois. L’habitation est accolée à la voirie et présente la façade la plus basse côté entrée. A l’intérieur, un plafond sous rampant en panneaux OSB crée un espace singulier en révélant la forme du toit.

La matérialité de l’édifice se révèle sous la forme de trois strates, un socle massif en béton pour aménager le sol et créer une plateforme horizontale, un volume en bois et une couverture en acier. Le socle se prolonge et génère une terrasse habitable. Le volume en bois est sculpté : les creux sont lisses, les surfaces courantes plus rugueuses. Le toit en bas acier est le matériau de couverture le plus économique qui soit… Seuls quelques éléments architecturaux courants nous rappellent qu’il s’agit bien d’un programme domestique.

Lieu :
Lotissement côte rouge, Le Rouget

Maître d’'ouvrage :
Privée

Maître d’oeuvre :
Atelier d'architecture Simon Teyssou

Responsable de projet :
Maxime Rodarie

Entreprises :
Cantal construction - terrassement, gros oeuvre / SARL Marcenac et fils - Charpente, menuiseries extérieures bois / Auritoit - Couverture / ACE-Bois - isolation, plafond, doublage / Cambon Didier - sous-plafonds, cloisons, peinture / SARL Madamour - menuiseries intérieures / SARL Canti Carro - faïence, carrelage / Baissac Gérard - plomberie / Rémi Alazard - électricité / Malvezin Philippe - sols souples

Surface de plancher :
59.6 m²

Calendrier :
2014

Crédit photographies :
Normand Achim, Benoit Alazard

courrier@atelierarchitecture.fr
46 Avenue du 15 Septembre, 15290 Le Rouget
04 71 46 90 24